Rencontre au marché Kuromon

Osaka et ses marchés couverts. Des marchés hauts en couleurs qui proposent une multitude de produits du pays avec une ambiance comme on les aime ! Pendant notre reportage, nous avons pu (re)découvrir le marché de Kuromon. Il s'agit de l'un des plus anciens marchés couverts de la ville. J'avais déjà arpenté ses allées lors de mon premier séjour au Japon en 2013, ici l'ambiance est différente de ce que l'on peut trouver à Kyōto ou encore au marché Ōmicho de Kanazawa. Un vent de liberté souffle dans ce marché nippon.

Ce jour là, une rencontre va rester graver dans notre mémoire. Un petit bout de femme et le paradis des gourmands. Akamatsu Eiko, le sourire aux lèvres, vend des tempura depuis de nombreuses années.

Sa petite échoppe " Tempura Nishindo " est connue dans toute la ville. Personnalités et médias s'intéressent de près à ses beignets.

Des tempura au gingembre rouge - qui ne se mangent qu'à Osaka -, aux tentacules de calamar, il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix. Comme vous pouvez le constater sur la photo, le premier prix affiché est de 100 yens (~ 80 cents).

On y trouve aussi et surtout le tempura d'anago, LA spécialité d'Osaka. L'anago, une sorte de congre, est très apprécié ici, ce poisson a moins de gras et il est plus léger en bouche que l'anguille (l'unagi). Akamatsu Eiko propose ce tempura au grand public, un détail d'importance quand on sait que cette recette est plus souvent proposée dans les grands restaurants.

Et quand on lui demande ce qui fait un bon tempura d'anago, en tout simplicité, elle nous répond : " Le plus difficile c'est d'enlever les arêtes, préparer le poisson. Il faut faire en sorte qu'il garde sa forme d'origine bien plate et longue lorsqu'on le met à frire. C'est le secret de ce tempura. "

Ce qui plait à Akamatsu Eiko ? faire à manger pour le plaisir et voir ses clients trouver ça bon ! Une connexion se crée avec ses clients, ce qui est très important au Japon : "C'est une connexion de coeur à coeur, ici à Osaka, c'est comme ça, on parle, ça rigole, on blague, c'est typique d'ici [...] vous savez Osaka, c'est une ville facile à vivre. "

Audrey R. / crédits photos : Amaury B.

Dernier article publié
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Archives
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

   TOUS DROITS RÉSERVÉS - ALL RIGHTS RESERVED COPYRIGHT / CONTACT CRÉDITS PHOTOS : ANGELO DI GENOVA - AMAURY BARADON

  • Twitter Clean
  • facebook