Un samedi 100 % tempura !

C'est parti pour 15 jours de reportages au cœur d'Osaka, et les premiers jours sur place nous ont permis de pouvoir caler les rendez-vous qu'il nous manquait pour couvrir nos angles de la meilleure façon possible. Notre emploi du temps a été finalisé hier, nous avons d'ailleurs préparé la journée de samedi avec Issei Obata.

Qui est Monsieur Obata ? M. Obata est un restaurateur spécialisé en Tempura (beignets peu caloriques de légumes ou de produits de la mer). L'une des spécialités d'Osaka, ce sont les tempura d'anago, une anguille vivant le long des côtes du Japon ou encore les tempura de benishôga, signifiant « gingembre pourpre ».

Le restaurant de M. Obata est une adresse réputée. Pourtant, rien ne le laisse présager : ni la taille, car le nombre de clients pouvant être accueillis se compte sur les doigts de vos deux mains ; ni la déco, sans artifices ; ni même la rue, que rien ne distingue d'une autre. Mais pour écrire les choses simplement, vous pouvez y manger un repas semi-gastronomique pour le prix d'un menu McDo.

Au-delà des aspects culinaires, c'est surtout la personnalité de ce chef qui nous a séduit. Il défend avec calme sa région, sa cuisine, et déplore que les touristes la snobent parfois au profit de Tokyo, la capitale, ou de sa voisine Kyôto.

Pour lui, Osaka est tout aussi authentique. Samedi matin, nous l'accompagnerons à Mino, près des montagnes. C'est là-bas qu'il se rend pour acheter sa matière première, à savoir les légumes, à des petits producteurs. Ces derniers, à l'annonce de notre venue, ont été ravis que des étrangers voient enfin en Osaka plus qu'une simple ville.

Nous rentrerons ensuite à Osaka pour assister à la mise en place du service du soir, et à l'arrivée des premiers clients. Le personnage de M. Obata nous a paru suffisamment intéressant pour que nous lui consacrions une journée complète.

Par ailleurs, ce vendredi, rendez-vous au musée Nissin, où nous parlerons avec un spécialiste des ramen (bouillon de pâtes japonais, importé de Chine), mais des ramen instantanés, qui ont vu le jour à Osaka à la fin des années 50. Cette visite-là s'inscrira dans le cadre d'un sujet un peu plus décalé… Nous ne manquerons pas de vous en dire plus bientôt !...

Dernier article publié
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
Archives
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

   TOUS DROITS RÉSERVÉS - ALL RIGHTS RESERVED COPYRIGHT / CONTACT CRÉDITS PHOTOS : ANGELO DI GENOVA - AMAURY BARADON

  • Twitter Clean
  • facebook