Le Takoyaki

Bienvenue à Dôtonbori, l'une des artères les plus touristiques de la ville !

Espace de divertissement sous l'ère Tokugawa (XVIIème - milieu du XIXème siècle), on y trouvait de nombreux théâtres où se sont développés des arts dramatiques tels que le kabuki et le bunraku. Ils ont, peu à peu, laissé place aux commerces de bouche.

 

Le quartier de Dôtonbori est aussi connu pour ses enseignes maintes fois photographiées : le crabe géant et mécanisé de la chaîne de restaurants Kani Doraku, ou encore le panneau lumineux qui représente un athlète en train de courir, symbole du confiseur Glico.

Sur place ou à emporter, Dôtonbori est l'un des meilleurs endroits pour déguster l'un des emblèmes de la cuisine populaire d'Osaka : le takoyaki.

Le takoyaki (de tako : poulpe; et yaki : grillé) est un plat à base de pâte, comme nombre de spécialités d'Osaka. Dans le Kansai (région d'Osaka et de Kyôto), il peut même être considéré comme un repas à part entière.

Armés de leurs moules à takoyaki, les vendeurs vous les servent généralement en barquette… Attention, c'est bouillant !

Quel est le secret d'un bon takoyaki ? Nous sommes allés poser la question à l'un des nombreux vendeurs ambulants de Dôtonbori.

Les photos (cliquez pour agrandir)